Blanche-Neige la tigresse doit être sauvée !

Ensemble, aidez-nous à sortir Blanche-Neige et les lionnes.

Pour une tigresse, quatre lionnes et un zèbre, nous demandons un sanctuaire en urgence.

Elle, c’est Blanche-Neige, la tigresse. Jamais elle ne sort de son camion-cage. Elle vit en compagnie des lionnes Princesse, Terga, Mascotte et Elsa. Plus loin, un zèbre. Ils vivent dans des conditions allant à l’encontre de leurs besoins physiologiques. Pour ces animaux, détenus par la famille Gougeon, Free Life et One Voice ont déposé plainte. Nos associations demandent la prise en charge des animaux en urgence et des soins appropriés pour Blanche-Neige.

white7

En rien un « conte de fée » :

Décembre 2022. Alors que les températures glaciales sont présentes en France depuis quelques jours déjà, Free Life est joint par une habitante de la petite ville de Cusset dans l’Allier. Elle nous explique qu’un cirque détenant des animaux sauvages (non domestiques) s’est installé dans sa commune et souhaiterait savoir comment aider ces pauvres bêtes. Il s’agirait d’un cirque Zavatta. Le problème, c’est que les enseignes portant le nom de l’illustre clown sont nombreuses. Dans la journée même, nous apprenons qu’il s’agit du cirque Ricardo Zavatta dont le propriétaire est… un membre de la famille Gougeon. Les Gougeon, chez Free Life, nous les connaissons bien. Comment oublier Goliath et les siens, au cirque idéal, placés en refuge quelques jours avant leur saisie ? Ou encore Tarzan, du Nouveau Cirque Triomphe, qui subira la même destinée tandis que les lionnes Maylie et Victoire ainsi que le lion Cayon finiront transférés au cirque Italiano malgré nos propositions de prise en charge. Ou encore Jon, et les lionnes, saisi par nos amis de chez One Voice alors qu’ils se trouvaient au bord de la mort ?

Nous apprenons alors la présence d’une tigresse. Elle, c’est Blanche-Neige. Il y a quatre lionnes également, Princesse, Terga, Elsa et Mascotte. Les lionnes sont âgées d’au moins 6 ans et partagent le même camion-cage. Blanche-Neige serait plus jeune, vit dans le même camion mais séparée des lionnes. Leur remorque est visible de la route. Depuis plusieurs jours, les passants peuvent voir de magnifiques félins en cage. Blanche-Neige, Elsa… des noms de princesses des contes Disney. Il est vrai qu’être enfermée dans un camion, avec comme visibilité la route, sans pouvoir en sortir, c’est un conte de fées. Pendant plusieurs jours, nous les observons, Blanche-Neige souffre d’une stéréotypie importante. Elle souffre également de graves problèmes de peau. Sur plusieurs parties de son corps, des manques de poils sont visibles. Est-ce dû à une infection ? Une bactérie ? Si tel est le cas, un traitement est-il en cours ? Les précautions nécessaires, sont-elles prises pour que la bactérie n’atteigne pas les lionnes ? Est-ce des frottements réguliers contre les parois du camion ? Pour quelle raison ? 

Pendant nos journées d’observations, jamais aucun enclos extérieur n’a été monté. Aucune installation n’a été mise pour permettre à ces individus de se mettre en hauteur, de se cacher, de faire leur griffe… Nous filmons à plusieurs reprises les lionnes obligées de faire leur griffe contre les parois du camion-cage. L’une d’elle est en surpoids. Dans certains pays, l’obésité est considérée comme de la maltraitance animale.

Plainte et contrôle de l'OFB :

Nous décidons de nous rendre à l’une des représentations du cirque. Cela nous permettra de vérifier si les félins sont réellement utilisés pendant le spectacle. Seules les lionnes sont utilisées. Nous comprenons mieux pourquoi leur état de santé apparent les laissent paraître en meilleur état que Blanche-Neige qui, elle, ne participe pas. Une technique souvent utilisée par les cirques, notamment au cirque de Paris où les animaux utilisés lors des représentations paraissaient en meilleure santé que ceux qui n’y participaient pas. Nous apprenons par un échange avec un circassien que Blanche-Neige ne participera sans doute jamais aux représentations. Doit-elle rester enfermée dans son camion à vie ? Nous refusons cette possibilité ! Autre question, récurrente également chez les Gougeon, les lionnes sont-elles dégriffées ? L’enquête nous le dira. Un zèbre vit également au sein du cirque sans participer au spectacle. 

Tous les éléments en main, nous décidons de joindre les autorités compétentes. Dans les jours qui viennent, nous apprenons que l’OFB – qui échange avec Free Life – a effectué un contrôle. Le sort de ces animaux ne doit pas rester vain. Free Life joint alors nos partenaires de chez One Voice pour déposer une plainte commune. L’association connaît également très bien la famille Gougeon, puisque des procédures sont en cours contre de nombreux établissements de cette même famille. Ensemble, nous nous mettons d’accord, des solutions pour Blanche-Neige, Elsa, Terga, Mascotte, Princesse et ce zèbre peuvent être trouvées. Nous nous engageons auprès de l’OFB à assurer le placement de ces animaux si saisie doit être ordonnée grâce à l’aide de structure partenaire. 

Où placer fauves et zèbre ?

Ce n’est pas la première fois que Free Life dépose plainte pour demander la saisie d’animaux non-domestiques. Les places sont compliquées à trouver, mais nous mettons tout en œuvre pour le bien-être des animaux. Free Life travaille depuis peu avec un sanctuaire en Italie, Animanatura. Nous avons également entamé des démarches avec d’autres refuges en France mais aussi à l’étranger. Nous espérons pouvoir y placer des animaux dans un avenir plus ou moins proche. La collaboration avec One Voice nous permet aussi d’échanger nos réseaux de contacts pour le bien-être des animaux.

Des histoires similaires ?

Ce cirque appartient à une grande famille circasienne nommée Gougeon. Les frères et coussins de cette famille sont les propriétaires des cirques de Paris, Idéal, Italiano, Nouveau Triomphe et Ricardo Zavatta pour ne citer qu’eux. Contrairement à l’image qu’ils souhaitent véhiculer, ce ne sont pas des petits cirques familiaux. Ils savent parfaitement ce qu’ils font, pourtant, chaque fois que nos associations ont creusé un peu, les mauvais traitements ont été notifiés. Et pas seulement sur les grands fauves, mais également envers les animaux domestiques comme les camélidés, les équidés et autres espèces détenues. Depuis des années, cette famille joue avec les autorités, échappe aux contrôles et aux saisies… Les propriétaires du cirque de Paris ont échappé à la saisie des fauves en 2018, Nouveau Triomphe et Idéal entre 2021 et 2022… 

Continuer à s'informer :

Un lion du Nouveau Cirque Triomphe à Tonga
Naveen, Faith, Hope et Chance sont sauvés